spinash salade
Épinards – Image de Robert Scales via Flickr

Au commencement était Popeye. Popeye se mouvait au-dessus des eaux.

L’histoire raconte qu’Il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue, puis qu’Il s’arrangea pour que les eaux qui sont au-dessous de l’étendue se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Il appela le sec terre. Puis on dit qu’Il peupla la terre de végétaux et d’animaux. On le dit mieux, dans le Livre, mais l’idée y est. Il est un morceau d’histoire qu’on ne narre pas dans le Livre, pourtant. Le voici.

Lire la suite du billet. »

– Je n’ai rien à ajouter.
– Mais, vous n’avez rien dit !
– Je le sais. Je n’ai rien à dire.
– Vous devez dire quelque chose ; c’est le principe.
– Le principe ? Quel principe ?
– Le principe de fonctionnement. Tout le monde a quelque chose à dire.
– Puisque je vous dit que je n’ai rien à dire ! Pourquoi insistez-vous ?
– Je vous l’ai dit : c’est le principe. Personne ne peut déroger à la règle.
– Attendez… C’est un principe ou une règle ?
– Ne pinaillez pas. C’est le principe, ou la règle, quelle différence ?
– Ah si, je pinaille ! Vous m’affirmez que je dois dire quelque chose, par principe, et puis vous en faites une règle ? Pour qui vous prenez-vous ?
– Monsieur, ne vous énervez pas comme ça ! Je ne fais que mon devoir, celui de vous rappeler le vôtre.
– Ça en devient un devoir, maintenant ? Vous avez un de ces toupets !
– Calmez-vous, Monsieur, je vous en prie.
– Ah non, je ne me calmerai pas ! Où vous apprend-on à parler, à vous autres ? C’est ineffable !
– Mais de quoi parlez-vous, Monsieur ?
– Je parle de vos effroyables confusions langagières ! Vous n’êtes donc pas formés à l’Institut ?
– Nous sommes parfaitement formés.
– On ne dirait pas ! Vous voulez me faire prendre des vessies pour des lanternes, et que j’acquièsce docilement ? Depuis quand un principe est-il une règle ou un devoir ?
– Monsieur, je ne fais que mon travail. L’Institut m’a mandaté pour m’enquérir de vos déclarations supposées. Je m’enquiers, un point c’est tout.
– C’est tout ce que vous avez à dire pour votre défense ?
– Je n’ai rien à ajouter.